Avez-vous envisagé le ballon gastrique ?

Laparoscopie : une chirurgie peu invasive
22 décembre 2016
Show all

Avez-vous envisagé le ballon gastrique ?

Si vous combattez l’obésité, vous avez certainement fourni des efforts considérables côté alimentation et activités physiques sans obtenir des résultats concluants, et vous n’êtes peut-être pas prêt pour une chirurgie bariatrique. Il est désormais possible d’implanter à l’intérieur de l’estomac un ballon pour aider les patients en surpoids à maigrir. Plusieurs dispositifs ont été approuvés par les autorités de santé en tant qu’alternative à la chirurgie bariatrique.

Le ballon gastrique est implanté pour une durée de 6 mois afin d’aider le patient à maigrir et à prendre de bonnes habitudes alimentaires. Le dispositif peut réduire l’incidence des pathologies liées à l’obésité comme le diabète, l’hypertension et le fort taux de cholestérol. L’obésité est une maladie chronique, ce nouveau type de traitement peu invasif pourrait aider à stopper l’épidémie d’obésité, il aide à traiter la pathologie avant qu’elle ne progresse au point de devoir employer des mesures plus drastiques. Les différentes interventions de chirurgie bariatrique à Tunis sont extrêmement efficaces, cependant certaines personnes ne veulent tout simplement pas se faire opérer.

Le ballon gastrique est destiné à des adultes ayant un indice de masse corporelle allant de 30 à 40 qui ne parviennent pas à maigrir grâce au sport et aux régimes alimentaires.

Ballon gastrique

Des résultats prometteurs

Une étude récente a suivi 255 patients, divisés en deux groupes : le premier comporte des patients ayant reçu le ballon gastrique et bénéficiant d’un suivi de l’activité physique et de l’alimentation, le deuxième groupe comporte des patients bénéficiant seulement du même suivi.

  • Les 125 patients ayant un ballon gastrique perdent en moyenne 10% de leur poids total sur une période de 6 mois. Ces patients parviennent à maintenir l’amaigrissement 3 mois après le retrait du ballon gastrique.
  • Les 130 patients n’ayant pas reçu de ballon gastrique ne réussissent qu’à perdre 4 kg en moyenne sur une période d’un an.