Bypass gastrique : vue d’ensemble

Quels sont les risques liés à l’obésité ?
9 septembre 2016
Quel est le rôle de la consommation de sucre dans la prise de poids ?
20 septembre 2016
Show all

Bypass gastrique : vue d’ensemble

technique-bypassLa méthode Roux-en-Y ou bypass gastrique est l’un des traitements de l’obésité les plus fréquemment utilisés par les spécialistes, elle est utilisée depuis plus d’une cinquantaine d’années ce qui fait d’elle l’aînée des interventions de chirurgie bariatrique.

Lors de l’opération, le chirurgien procède à l’agrafage d’une portion importante de l’estomac, ce qui forme une poche, l’intestin grêle est ensuite connecté à cette poche. Les patients ne pourront tout simplement plus manger autant qu’avant l’opération du fait que la poche a un volume restreint, et lorsque celle-ci se remplit, la sensation de satiété apparait. La reconnexion de l’estomac produit par ailleurs un court-circuit de l’estomac et d’une partie de l’intestin grêle qui réduit le nombre de nutriments et de calories absorbés après les repas. Le patient perd donc inéluctablement du poids à la suite de l’intervention. Tout patient étant candidat à une chirurgie bariatrique peut éventuellement bénéficier d’un bypass.

Il est important que les patients qui subissent cette intervention comprennent que des changements de leurs habitudes alimentaires, sportives et de leur niveau d’activité doivent s’opérer pour que la perte de poids perdure longtemps et pour rester en bonne santé.

La laparoscopie

Il s’agit d’une méthode opératoire qui consiste à insérer les instruments chirurgicaux au travers d’incisions courtes dans l’abdomen puis à opérer à l’aide d’une micro-caméra depuis l’extérieur de l’abdomen du patient. Les patients bénéficient alors d’une cicatrice beaucoup moins importante qu’avec la méthode conventionnelle et d’un risque encore plus réduit d’infection.

Les résultats

Un traitement de l’obésité peut être considéré comme étant efficace lorsque 50% de l’excès de poids est perdu et que la perte de poids est maintenue pendant 5 ans environ. Un patient qui présente un surpoids de 45 kg par exemple doit en perdre au moins 22.5.

La perte de poids attendue entre 1 et 2 ans après l’opération se situe entre la moitié et le tiers du surpoids du patient. En moyenne, cela se traduit par une perte de 0.5 kg à 1kg par semaine. De plus, les comorbidités (maladies liées à l’obésité) sont soulagées voire traitées à la suite du traitement : 80% de rémission du diabète et 90% de l’apnée du sommeil.

L’opération d’un bypass en vidéo 3D