La chirurgie bariatrique agit sur les ‘hormones de la faim’

Comment éviter le mauvais comportement alimentaire ?
19 février 2018
imc
La chirurgie bariatrique est un meilleur choix à un IMC de 35 qu’au-delà
24 février 2018
Show all

La chirurgie bariatrique agit sur les ‘hormones de la faim’

chirurgie obesite

Le but de la chirurgie de l’obésité, ou chirurgie bariatrique, est d’aider le patient à perdre du poids. Les mécanismes par lesquels le patient maigrit diffèrent en fonction de l’intervention, mais chacune d’entre elles a le potentiel de provoquer l’amaigrissement, et ce, de manière durable. L’une des principales raisons pour lesquelles les patients de la chirurgie bariatrique maigrissent est le changement des ‘hormones de la faim’.

Toutes les chirurgies de l’obésité fonctionnent sur la base du principe de malabsorption et / ou de restriction. Il existe un avantage supplémentaire à certaines interventions bariatriques pouvant non seulement faciliter l’amaigrissement, mais aussi changer l’envie de nourriture. La plupart du temps, la raison pour laquelle nous mangeons est la sensation de faim. La faim est la manière avec laquelle le corps indique le besoin de nourriture. Les personnes souffrant d’obésité on tendance à ressentir la faim plus que les autres. Cela les mène à trop manger. Cela affecte aussi leur qualité de vie, car la faim est une sensation déplaisante et l’envie de manger est à la fois gênante et stressante pour les personnes obèses.

Deux types d’hormones ‘de la faim’

hormone faim chirurgie obesite tunisieLa sensation de faim n’est bien-entendu pas due au hasard. Elle est engendrée par la production de deux hormones distinctes : la leptine et la ghréline. Lorsque le corps produit de la ghréline, celle-ci indique au cerveau que vous avez faim. Cela mène, à terme, à la sensation désagréable de faim qui donne envie de manger. Lorsque le corps produit de la leptine, celle-ci indique que vous êtes rassasié.

Ghréline

La sleeve gastrique, plus particulièrement, diminue sensiblement la production de ghréline. Le bypass a des résultats plus variables, mais les études ont montré une certaine réduction de la production de ghréline. Quant à l’anneau gastrique, il n’altère pas l’estomac et n’offre donc pas cet avantage. Rendez-vous sur la page prix chirurgies bariatriques pour connaître le coût de ces différentes interventions.

Leptine

La leptine est chargée de la sensation de satiété. Les études montrent toutefois un fait intéressant : les personnes souffrant d’obésité ont des taux de leptine plus élevés que la normale. Il semble donc que les personnes obèses sont moins sensibles à la leptine. Après une intervention bariatrique, ce taux de leptine diminue, mais ce déclin est compensé par la restriction de l’estomac.

La chirurgie bariatrique affecte la sensation de faim

Ceux qui luttent contre l’obésité ont souvent des difficultés à contrôler leur faim. Ces hormones de la faim engendrent une réaction en chaine et impacte les sensations du corps lorsque l’individu obèse ne mange pas. Si la faim est la plus grande difficulté qui vous empêche de maigrir, la chirurgie bariatrique peut diminuer son intensité pour vous permettre de manger normalement à nouveau.