La chirurgie bariatrique peut-elle améliorer la fonction de la graisse ?

Obésité infantile : risques et prévention
12 février 2018
Comment éviter le mauvais comportement alimentaire ?
19 février 2018
Show all

La chirurgie bariatrique peut-elle améliorer la fonction de la graisse ?

La chirurgie bariatrique est actuellement le traitement le plus efficace contre l’obésité. Bien que ce type d’intervention soit connue pour provoquer un amaigrissement conséquent chez les patients, ce n’est pas nécessairement cette action qui intéresse le plus les chercheurs. La chirurgie bariatrique améliore également l’effet qu’a l’insuline sur le métabolisme du corps, en d’autres termes, la capacité du corps à absorber l’insuline. Voyons quelle est l’intensité de l’impact du bypass et de la sleeve gastrique sur le métabolisme du corps.

Les tissus adipeux : qu’est-ce que c’est ?

La fonction des tissus adipeux est de stocker de l’énergie dans le corps sous forme de graisse. En dehors de cette fonction, les tissus adipeux donnent au corps l’isolation adéquate lui permettant de fonctionner correctement. Ces tissus sont situés sous la peau, autour des reins, au dos des yeux et autour du cœur.

Obésité et tissus adipeux

Les petits adipocytes (cellules qui composent les tissus adipeux) chez des individus minces favorisent la régulation du métabolisme du corps. Le nombre et la taille des tissus adipeux chez les individus obèses sont plus gros que chez les individus minces. Ces adipocytes plus gros:

  • S’enrichissent de macrophages et causent l’inflammation
  • Libèrent une série de facteurs de nécrose tumorale qui rallient et activent des cellules immunitaires supplémentaires sur le site
  • Sont à l’origine de la prédisposition à la résistance à l’insuline

Quelle est l’action de la chirurgie bariatrique sur les tissus adipeux ?

En dehors de la diminution de la masse graisseuse, la chirurgie bariatrique fait circuler la graisse des compartiments de stockage habituels vers les compartiments sous-cutanés, ce qui favorise le changement métabolique puisque la graisse est déplacée vers des sections du corps plus susceptibles de brûler la graisse.

L’impact de la chirurgie bariatrique

chirurgie bariatrique tunisie

La chirurgie a un impact positif sur la lipolyse (dégradation des graisses contrôlée par l’insuline) et les catécholamines (réponse du corps au stress). Les signaux provenant des adipocytes (adipokines) sont ajustés et les marqueurs de l’inflammation diminuent. Certains de ces changements semblent être indépendants de la perte de poids. En définitive, la chirurgie bariatrique permet d’améliorer la manière dont les tissus graisseux fonctionnent dans le corps.

Chaque chirurgie a un impact positif pour les patients, que ce soit le bypass ou la sleeve gastrique. Ces deux interventions engendrent une perte de poids de 60 à 80% du surpoids et sont à l’origine de changements bénéfiques au niveau des hormones du système digestif qui diminuent la faim, réduisent l’appétit et accentuent la sensation de satiété en plus de réduire la quantité de nourriture pouvant être contenu par l’estomac.

Les études actuelles suggèrent que la chirurgie bariatrique réduit la masse de graisse viscérale, améliore la circulation des adipokines et réduit l’accumulation de lipides dans le foie et le sang. Les tissus adipeux jouent un rôle crucial dans la longévité de l’organisme et sa consommation d’énergie puisqu’ils interagissent avec plusieurs organes cibles. L’action de la chirurgie bariatrique sur les cellules adipeuses est un élément essentiel du succès de la chirurgie bariatrique, les mécanismes qui entrent en jeu n’ont cependant pas encore tous été mis en évidence.