Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ?

Quels sont les facteurs qui influent le plus sur la vitesse à laquelle vous perdez du poids ?
13 janvier 2018
Les avantages des sports aquatiques
24 janvier 2018
Show all

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil ?

Certaines personnes dorment plus et d’autres moins. Ce qui importe le plus est de ne pas en manquer. Pour comprendre les méfaits du manque de sommeil, il faut d’abord savoir combien de sommeil nous avons tous besoin. La réponse à cette question est liée à l’individu, mais en se basant sur les résultats de la recherche, on distingue des facteurs influant sur le temps de sommeil idéal pour chacun :

  • L’âge
  • Le niveau d’activité physique
  • Des facteurs génétiques

consequence manque sommeilEn moyenne, l’adulte a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par jour. La plupart des gens ne comprennent pas à quel point il est important de dormir suffisamment. Le manque de sommeil est aussi néfaste pour la santé que le manque d’oxygène dans le sang ou encore de nourriture et d’eau dans le corps.

Nous connaissons tous l’affreuse sensation de fatigue durant la journée. Par le passé, le manque de sommeil était une méthode de torture, méthode très efficace puisque le manque de sommeil est mal toléré par le corps. Tout aussi important pour le corps que pour l’esprit, le sommeil a, par-dessus tout, un impact sur des processus physiologiques tels que la digestion, le système immunitaire, la libido et les taux d’hormones. Voyons les conséquences du manque de sommeil sur le système digestif et endocrinien.

Prise de poids

Le manque de sommeil et l’exercice ne vont pas bien ensemble, vous le savez probablement déjà. Il est bien-entendu moins probable qu’un individu qui manque de sommeil fasse du sport, mais ce n’est pas tout. Chez les personnes qui manquent de sommeil, le taux de leptine décroît tandis que le taux de ghréline augmente. En d’autres termes, le corps envoie un message clair au cerveau : « je dois manger et je ne suis pas rassasié du tout ! ». Voilà ce qu’il se passe sur le plan chimique juste avant l’ingestion excessive de nourriture. De nombreuses études épidémiologiques ont montré un lien clair entre la diminution du sommeil et l’obésité chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte.

Système endocrinien

Le nombre d’études concernant l’impact du manque de sommeil sur la santé métabolique croît chaque jour, et en fonction des données recueillies jusqu’à présent, nous savons que le manque prolongé de sommeil a pour conséquences :

  • De déclencher la sécrétion d’hormones du stress
  • D’augmenter le risque de maladie cardio-vasculaire
  • D’augmenter le risque de syndrome métabolique et de diabète
  • D’aggraver l’hypertension
  • De réduire la sensibilité à l’insuline
  • D’avoir un effet néfaste sur la santé cardiovasculaire