Éliminer la graisse viscérale : l’un des bienfaits de la chirurgie bariatrique

obesite diabete type 2
Rôle de la chirurgie bariatrique dans le traitement du diabète de type 2
24 mai 2018
obesite
L’anneau gastrique par laparoscopie: un traitement peu invasif contre l’obésité
1 juin 2018
Show all

Éliminer la graisse viscérale : l’un des bienfaits de la chirurgie bariatrique

eliminer graisse viscerale chirurgie bariatrique tunisie

La chirurgie bariatrique, ou chirurgie de l’obésité, est actuellement le seul traitement efficace contre l’obésité morbide. Non seulement ce type de chirurgie engendre une perte de poids importante, mais il améliore également la sensibilité à l’insuline et la fonction métabolique du corps tout entier. L’obésité morbide est définie par un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 40. L’obésité peut également être mesurée par la circonférence du tour de taille qui est un indicateur pertinent du degré d’obésité et des comorbidités (maladies associées à l’obésité). La graisse accumulée dans la cavité abdominale est appelée graisse viscérale, elle joue un rôle important dans la dégradation de l’état de santé des personnes obèses. C’est grâce à son action sur la graisse viscérale que la chirurgie bariatrique contre l’obésité a fait ses preuves, en voici les détails.

graisse visceraleLa graisse viscérale et ses dangers

L’obésité est un facteur de risque d’apparition du syndrome métabolique et des troubles cardiométaboliques engendrés par l’accumulation de graisse en surplus dans le foie, le muscle squelettique et la cavité abdominale qui mène à la résistance à l’insuline, à l’intolérance au glucose et à la dyslipidémie. Il a été constaté que le tissu adipeux viscéral (la graisse qui s’accumule profondément dans l’abdomen et autour des organes), plutôt que l’IMC ou la graisse globale, est facteur de risque plus important de développement de comorbidités.

La graisse viscérale contribuent donc au développement de maladies telles que le diabète, l’hypertension et l’hypercholestérolémie. D’autre part, l’accumulation de la graisse au niveau des organes de la cavité abdominale, en plus de perturber le fonctionnement de ces organes, cause une inflammation chronique. Les troubles de fonctionnement des organes associés à l’inflammation détériorent les organes, ce qui peut mener à l’insuffisance d’organe.

L’action de la chirurgie bariatrique

Selon notre chirurgien bariatrique en Tunisie le Dr Ayadi, les opérations de chirurgie bariatrique entraînent non seulement une réduction significative du poids, mais aussi l’amélioration voire le traitement des comorbidités courantes des individus obèses (altération du métabolisme du glucose, hypertension et dyslipidémie). Des études ont montré que la chirurgie bariatrique entraîne une diminution substantielle et durable du tissu adipeux aussi bien globale que localisée. La restriction calorique induite par la chirurgie bariatrique conduit à une perte de poids en raison de la mobilisation continue du tissu adipeux au niveau des dépôts de graisse viscérale. Une perte de poids de seulement 10% induit une réduction de la graisse viscérale de près de 30%. De plus, cette diminution de la graisse viscérale arrive rapidement après la chirurgie bariatrique, ce qui se vérifie facilement en mesurant la circonférence abdominale qui est en relation avec le surplus de graisse viscérale.

La perte de poids suite à la chirurgie bariatrique est globale, mais c’est essentiellement au niveau de l’abdomen avec la réduction de la graisse viscérale qu’elle est importante.