Maladies coronariennes et surpoids

Pourquoi la sleeve gastrique est-elle devenue le standard en matière de traitement de l’obésité ?
21 octobre 2016
Les sucres ajoutés sont-ils dangereux pour la santé ?
27 octobre 2016
Show all

Maladies coronariennes et surpoids

Les personnes concernées par l’excédent graisseux, en particulier lorsque cet excès se concentre autour du milieu du corps (adiposité centrale), encourent plus de risques de développer une maladie cardiaque. Plus le tour de taille est large, plus ce risque est grand. Une opération de sleeve gastrique, bypass ou anneau peut traiter votre surpoids définitivement, une option à sérieusement envisager si votre santé de détériore.

  • Pour les femmes, un tour de taille de 80 cm ou moins est considéré comme étant sain.
  • Pour les hommes, un tour de taille de 94 cm ou moins est considéré comme étant sain.

La taille (hauteur), la musculature et l’ossature n’affectent pas ce lien entre la mesure du tour de taille et le risque de maladie coronarienne.

  • Il est estimé que chaque année, 6000 morts sont dues aux maladies coronariennes liées à l’obésité.
  • Le surpoids fait augmenter la tension artérielle et la production d’hormones, ce qui affecte le développement de maladies cardiaques.
  • La plupart des personnes en surpoids ont de forts taux de mauvais cholestérol LDL, et de faibles taux de bon cholestérol HDL.
  • Il suffit aux personnes en surpoids ou obèses de perdre 10% de leur surpoids pour diminuer le risque de maladie cardiaque.

Même si votre poids est satisfaisant, faire de l’exercice aide à protéger votre santé :

  • L’activité physique réduit le risque de développement de maladies coronariennes.
  • Parmi les personnes victimes d’une crise cardiaque, celles qui ont un bon niveau d’activité physique ont deux fois plus de chances de survie que celles qui ne font pas d’activités physiques.
  • L’activité physique dans le cadre d’un programme de réhabilitation réduit le risque de mort après une attaque cardiaque de 20%.

Il est recommandé de pratiquer une activité physique intense au moins 5 fois par semaine pendant 30 minutes.

Activité physique intense : celle-ci doit vous pousser presque à bout de souffle. L’effort ne doit pas nécessairement être fournit en une fois. Deux séances de 15 minutes sont tout aussi efficaces.